Le Centre fait équipe avec Uber Canada – Communiqué de presse

Uber fait équipe avec Le Centre canadien pour mettre fin à la traite des personnes et ECPAT-USA pour aider à former les chauffeurs et les livreurs sur la manière de repérer et de signaler la traite des êtres humains.

La traite des êtres humains reste un crime caché qui se déroule dans nos communautés. Uber transmettra aux chauffeurs et aux livreurs de tout le Canada des conseils et un lien vers un podcast pour les aider à repérer les signes de la traite des personnes.

 

Toronto, Canada, le 30 juillet 2020 -​ Le 30 juillet est la Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains de l’Organisation des Nations Unies. Pour commémorer cette journée, Uber distribue de nouvelles ressources et des conseils actualisés aux chauffeurs et aux livreurs afin qu’ils connaissent les signes permettant d’identifier et de signaler la traite des êtres humains, ou de demander de l’aide.

On estime que près de 25 millions de personnes dans le monde sont prises au piège d’une forme ou d’une autre de traite d’êtres humains. Alors que la pandémie mondiale de la COVID-19 continue d’affecter nos villes, l’instabilité économique et les perturbations sociales qui en résultent ont rendu de nombreuses personnes plus vulnérables à la violence, aux abus et à la traite de personnes. Le​ Centre canadien pour mettre fin à la traite des personnes,​ opérateur de la Ligne d’urgence canadienne contre la traite des personnes, continue de recevoir des appels concernant la traite des êtres humains pendant la pandémie de la COVID-19 au Canada.

C’est pourquoi la sensibilisation à ce problème est plus importante que jamais. Même avec moins de déplacements et de transports, nous savons que les gens, y compris les chauffeurs et les livreurs, ont besoin de ressources pour comprendre pourquoi et sous quelle forme la traite des personnes se présente, et à qui s’adresser pour obtenir de l’aide.

En collaboration avec Le Centre canadien pour mettre fin à la traite des personnes (CCTEHT) et ECPAT-USA,​ deux des partenaires de plaidoyer les plus importants d’Uber dans la lutte contre la traite des êtres humains et des experts de premier plan dans la sensibilisation à ce problème, nous avons développé des ressources et des conseils pour identifier la traite des êtres humains,​ y compris un podcast spécial où les chauffeurs peuvent en apprendre davantage sur la ligne d’urgence et sur ce à quoi ils peuvent s’attendre s’ils la contactent.

« Nous​ voulons renforcer notre engagement à contribuer à la sensibilisation à ce crime abominable et faire partie de la solution en utilisant notre technologie et notre réseau étendu pour aider à mobiliser les communautés et à mettre les gens en contact avec d’autres ressources, a déclaré Matt Olsen, responsable de la confiance et de la sécurité chez Uber. Les​ chauffeurs et les livreurs sont dans une position unique car ils ont la proximité et le contexte nécessaires pour interagir avec les personnes à risque par le biais de la plateforme Uber. En leur fournissant des ressources et une formation avec l’aide du centre et d’ECPAT-USA, nous voulons les encourager à être vigilants lorsqu’ils sont sur la route​ ».

« C’est​ une triste réalité, mais les trafiquants utilisent sans hésiter les plateformes de covoiturage pour déplacer leurs victimes et éviter d’être détectés. En lisant les indicateurs actualisés de la traite des personnes et en écoutant le podcast, les chauffeurs et les livreurs peuvent se sentir habilités à appeler la Ligne d’urgence canadienne contre la traite des personnes s’ils ont des questions, besoin de ressources ou si quelque chose ne va pas ». – Julia Drydyk, directrice exécutive du Le​ Centre Canadien pour mettre fin à la traite des personnes.​

« En​ cette Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains, il est plus important que jamais de reconnaître que l’exploitation touche les communautés vulnérables dans tous les pays. ECPAT-USA est profondément reconnaissant à Uber pour son engagement continu pour cette cause et son soutien à notre travail de protection de notre population la plus vulnérable – nos enfants​, a déclaré Lori L. Cohen, directrice exécutive d’ECPAT-USA. Avec​ ces nouvelles ressources, les chauffeurs et les livreurs exerçant leurs activités sur la plateforme d’Uber seront des partenaires essentiels pour aider à prévenir et à éliminer le trafic et l’exploitation sexuelle des enfants ​».

 

Si vous pensez avoir été témoin d’une situation qui pourrait être de la traite des personnes, ou si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez besoin d’aide dans une situation à risque, vous pouvez appeler la Ligne d’urgence canadienne contre la traite des personnes au 1 833 900-1010. Nous avons également fait équipe avec Le Centre canadien pour mettre fin à la traite des personnes pour créer un podcast spécial qui vous permettra d’en savoir plus sur la ligne d’urgence et sur ce à quoi vous pouvez vous attendre si vous la contactez.

 

En savoir plus sur les efforts déployés par Uber pour aider à lutter contre la traite des personnes.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *